Latin jazz

Latin jazz


Le latin jazz (expression anglaise) est le nom donné à la musique qui combine des rythmes latino-américains (d’origine africaine en bonne partie) avec des harmonies de jazz des États-Unis. Le terme a été inventé par le trompettiste Jerry Gonzalez dans les années 60[1], soit bien plus tard que la naissance de cette musique.

Les deux catégories principales en sont le latin jazz brésilien, et le latin jazz afro-cubain.

jazz afro-cubain 

Le 30 mai1943, Mario Bauza invente le jazz afro-cubain, au Park Palace Ballroom à New York. La veille, au club La Conga, le pianiste Luis Varona joua l’intro d’El Botellero, et il fut rejoint par le bassiste Julio Andino.

cubop 

À la fin des années 1940, des jazzmen (Dizzy Gillespie, Stan Kenton, Charlie Parker, Cab Calloway) vont jouer dans des groupes latinos, et d’autres vont incorporer les rythmes afro-cubains dans leurs musiques, c’est ainsi que naîtra le « cubop », bebop cubain, appelé plus tard latin-jazz.

descargas 

Dans les années 1950, naît la « descarga » (littéralement, « décharger »), un « bœuf » entre musiciens (une « jam » dans la terminologie du jazz). Bebo Valdes puis Chucho Valdés, Peruchin, Tata Guïnes, Israel « Cachao » López en ont enregistré plusieurs pour les disques Decca, Panart et Gema.

Standards 

Les plus célèbres standards sont : Perdido, Caravan, Manteca de Dizzy Gillespie, Con alma, Saint-Thomas, Little Suede Shoes, Tico Tico, Afro-Blue



Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×